mercredi 9 septembre 2015

Aubergines au four comme en Sardaigne { Melanzane alla sarda }


Vous pensiez que l'été était terminé ? Que nenni ! 

Je ne sais pas chez vous mais chez moi, la saison de l'aubergine bat son plein. C'est toujours quelque chose que j'aime ce décalage des saisons entre mes deux "chez-moi". Pour l'avoir vu chez certaines blogueuses, les aubergines ont par exemple 2 mois d'avance en Provence par rapport au Limousin... et bien c'est la même chose en Sardaigne ;-) 

Du coup mon retour ce fait encore une fois en douceur niveau cuisine puisque les étals des marchés sont encore pleins de légumes et de fruits qui pour moi évoquent l'été. Et puis nous ne sommes pas encore officiellement en automne. 

Alors en attendant de pouvoir cuisiner des châtaignes, des champignons et des potimarrons, voici un plat qui sent bon l'été. Je vous en parlais sur Facebook, j'ai récupéré cet été beaucoup de recettes (écrites) hérités de la grand-mère maternelle de mon cher et tendre. Et bien celle que je vous propose aujourd'hui est un héritage oral direct de la nonna du côté paternel. Je l'adore ! Elle a 90 ans et elle fait encore de la gym (plus en forme que moi en somme).  

Lors d'un repas dominical, la discussion c'est orientée sur la meilleure manière de manger les aubergines... Je crois que la France et l'Italie sont bien les deux seuls pays où l'on parle de nourriture lorsque l'on est à table. Il faut dire qu'en Sardaigne et tout particulièrement dans le Nord à Sassari, l'aubergine est une véritable religion ! La mirinzana - en dialect local - a même sa chanson (pas glamour du tout donc je vous passe l'explication de texte). 
Si on peu la consommer en parmigiana comme un peu partout en Italie, ma version préférée de l'aubergine est cuite au barbecue avec beaucoup (beaucoup) d'huile d'olive, d'ail et de persil
Mais selon la mamie - et on ne contredit pas les mamies italiennes - la meilleur version et la plus consommée dans le nord de l'île reste celle des aubergines à la sarde. C'était la première fois que j'en entendais parlé et je lui ai donc demandé de quoi il s'agissait. Si vous voulez le découvrir... il ne vous reste plus qu'à lire la recette ;-) 


Aubergines comme en Sardaigne (pour 2 personnes)
1 aubergine de belle taille (ou deux petites)
180 g de tomates cerises (le mieux reste des pachino si vous en trouvez)
3 CS d'huile d'olive
2 gousses d'ail 
3 petites branches d'origan frais ou (comme dans la version originale 3 CS de persil haché)
1 belle pincée de piment (facultatif)
Sel 

Laver l'aubergine, couper le pédoncule puis la détailler en deux voir en trois si elle est très épaisse. Disposer les tranches dans une assiette et les saler afin de les faire dégorger. Après une vingtaine de minutes, les essuyer avec du papier absorbant puis les réserver.

Préchauffer le four à 180°. Laver les tomates et les couper grossièrement. Hacher l'ail et le persil si vous utiliser ce dernier ingrédient. 

Disposer les aubergines dans un plat pouvant aller au four puis les parsemer de piment, d'ail et de tomates. Disposer les rameaux d'origan (ou le persil) et ajouter un peu de sel. Napper avec l'huile d'olive puis enfourner pour 50 minutes à 1 heure. 


NOTES : 
Dans la recette traditionnelle, pas d'origan mais du persil... libre à vous de choisir votre camp ;-) 
Autre petite précision, cette recette est la version "light" du plat d'origine... si vous voulez vraiment toucher du doigt le nombre de calories, vous pouvez tranquillement doubler la quantité d'huile. 



24 commentaires:

  1. je suis fan de recettes italiennes, siciliennes..... bref du sud, merci pour cette recette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Elisabeth ! Si vous aimez particulièrement la cuisine sicilienne, je vous conseille d'aller voir le blog La Conque d'or (le lien est celui du commentaire juste en dessous), vous y trouverez certainement plein de choses :-)

      Belle soirée

      Supprimer
  2. Ciao, j'adore les aubergines donc ta recette j'aime beaucoup! Simple, parfumé et facile à faire, tout ce qu'est la cuisine italienne, la cuisine sarde et ses beaux produits...Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ciao Sophie !
      Quelle belle (et juste) description de la cuisine italienne :-)
      C'est vrai que la gastronomie du sud est tellement gourmande !

      Grosses bises

      Supprimer
  3. C'est très tentant! Une jolie découverte....

    RépondreSupprimer
  4. Elles me donnent faim ces aubergines...

    RépondreSupprimer
  5. Une belle découverte ces aubergines à la sarde ! Et comme j'adore l'aubergine, je note ta recette !! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Brigitte ! Tu me diras si tu testes :-)

      Supprimer
  6. Cette recette d'aubergines a tout pour me plaire: je note la recette, bises

    RépondreSupprimer
  7. Elle est bien jolie ta photo c'est appétissant

    RépondreSupprimer
  8. il est très appétissant ton plat!

    RépondreSupprimer
  9. Une recette que je découvre un peu tard (j'ai fini mon sujet sur l'aubergine !) avec plaisir.
    Cette recette est toute simple, comme je les aime, et sans doute très parfumée. Je trouve que la meilleure façon de cuire les aubergines est au four.
    Et transmettre des recettes traditionnelles permet de garder le lien avec la culture, j'aime bien ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Clémentine ! C'est vrai que ce qui illustre la cuisine sarde c'est vraiment la simplicité des produits et le goût (toujours très parfumé) :-)
      Je suis contente que la recette te plaise.

      Supprimer
  10. Les aubergines au four, c'est le succès garanti, bravo !

    RépondreSupprimer
  11. Je testes la recette ce soir avec ma fille qui revient de Sardaigne.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...