dimanche 25 septembre 2016

Gâteau renversé aux Pêches et Pépites de Chocolat


Bien que le temps soit parfaitement automnal chez moi - il ne pleut pas mais presque - je vous propose aujourd'hui un gâteau aux derniers fruits d'été

On trouve toujours des pêches sur les marchés (de délicieuses pêches de vigne aussi ), encore quelques fraises... mais la présence des poires laisse deviner qu'elles ne resteront pas longtemps.

Alors pour cette Battle food organisée par l'adorable Cyrielle du blog Cyrielle gourmandise, j'ai décidé de leur faire un dernier clin d’œil. Après avoir cuisiné un plat salé et des lasagnes pour Bénédicte de Douceurs Maison, je me suis dit que cela changeait... Et puis la pâtisserie, c'est le domaine de Cyrielle ! J'ai tout de suite aimé son thème : les recettes renversantes. Au delà de l'idée de vous époustoufler, il fallait réaliser une recette... qui se retourne avant le service :-)


vendredi 23 septembre 2016

Beignets aux Câpres


Ça n'est pas forcément ce qu'il y a de meilleur pour la santé, mais il y a peu de chose que j'aime autant que les beignets. Au grand dam de ma silhouette, c'est le cas également de mon cher et tendre qui n'a de cesse de répéter qu'il mangerait n'importe quoi du moment que c'est frit. Qui se ressemble s'assemble dit le proverbe...

Si les beignets que je vous propose aujourd'hui rappellent un peu par leur forme les accras de morue, c'est un peu volontaire... Ce sont des beignets de morue mais sans morue (oui c'est un nouveau concept ^^). L'idée m'est venue en repensant à un plat d'origine napolitaine que l'on ne sert pas a priori dans les restaurants mais qui fait partie de la cuisine du placard que l'on prépare lorsqu'il ne reste rien à la maison. Ce qui dans une bonne partie de l'Italie signifie tout de même avoir des pâtes et des tomates ;-) 

mardi 20 septembre 2016

Gratin de Quinoa au Brocoli et au Fromage


Après la débauche de gâteaux des jours derniers, me voici revenue à une cuisine plus salée et un peu moins calorique (tout aussi gourmande je l'espère :-)

C'est aussi une recette toute simple puisqu'elle nécessite peu de préparation... et encore moins grâce à une super idée repéré chez Nicolas du blog Dans ma cuisine à moi : cuire le quinoa au four !

Si c'est un produit que j'aime manger, il y a une chose qui me retient d'en préparer trop souvent : la phase de l'égouttage... Je ne sais pas ce qu'il en est pour vous mais personnellement si j'accepte de passer le quinoa au tamis pour le rincer, j'enrage au moment de l'égoutter. En général la moitié termine dans l'évier et nous sommes d'accord, ça n'est pas là que le quinoa est censé finir.

Lorsqu'un jour au détour d'une salade de quinoa et courgettes qu'il avait publié, Nicolas m'a confirmé qu'il existait une voie beaucoup plus simple pour cuire cette petite bille, j'ai donc sauté sur l'occasion. Et le résultat a été à la hauteur de mes attentes !

vendredi 16 septembre 2016

Fondant au chocolat, Figues et Liqueur à l'Anis


Pour la petite fille des climats tempérés que j'étais (suis encore ?) les figues ont toujours eu quelque chose de fascinant et de très méditerranéen. C'est un fruit que j'aimais sans même y avoir goûté, seulement parce qu'il était beau, violet et respirait le soleil. 

Il m'a fallu d'ailleurs attendre longtemps avant de manger mes premières figues : on ne peut pas dire que le Limousin (ni même le Poitou) soient des terres de prédilections pour les figuiers. Encore maintenant quand je suis en Sardaigne, je suis toujours surprise de voir les gens cueillir les fruits mûrs à même l'arbre dans leur jardin ou à la campagne... La pratique me semble tellement détachée de ma culture alimentaire :-) 

Désormais c'est un fruit que je consomme beaucoup en été (elles sont mûres très tôt dans l'île chère à mon cœur et rarement violettes) et je fais toujours quelques pots de confiture pour retrouver un peu de soleil en hiver. En France j'en mange plus rarement au regard du prix que coûtent les bonnes figues chez moi. 

mardi 13 septembre 2016

Maritozzi Romani {Brioches farcies comme à Rome}


S'il y a une chose qui me manque lorsque je suis en France, ce sont bien les petits-déjeuners au bar comme je peux les faire en Italie

Il faut dire que de l'autre côté des Alpes c'est une véritable institution. Nombreux sont les italiens qui travaillent et profitent du chemin vers le bureau pour s'arrêter au bar. Un café - ou mieux un cappuccino puisque celui-ci ne se consomme en général qu'au petit-déjeuner - et une pasta (qui signifie aussi petite pâtisserie ou viennoiserie en italien ^^) et c'est parti ! 

On peut manger un cornetto, un bignè (un chou contrairement à ce que son nom indique) ou un beignet aux noms régionaux variés mais aussi une briochePrononcée "brioche" avec un joli "r" qui roule, on en trouve un peu partout dans la botte (attention, au nord on désigne souvent toutes les viennoiseries sous ce mot... je l'ai appris à mes dépends ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...