jeudi 24 septembre 2015

Le Rougail saucisses de Nath

Le Rougail saucisses est un plat que j'aime beaucoup mais que je n'avais jamais préparé personnellement. Du coup l'occasion était trop belle pour ne pas me lancer :-)

En la matière, je me suis fiée à la blogueuse made-in Réunion dont je suis virtuellement - mais aussi géographiquement - la plus proche, Nath de Pourquoi je grossis.

Dans son petit déménagement, elle n'a pas - ou pas encore je l'espère - porté avec elle cette délicieuse recette. Mais elle n'était pas passé inaperçue en ce qui me concerne ^_^

Du coup très peu de modification par rapport à la recette d'origine en dehors des quantités. J'ai juste mis un peu moins de curcuma et j'ai remplacé l'échalote par l'oignon. Cela ne fera pas plaisir à Carlo Cracco qui prétend que l'échalote c'est vachement plus cool que l'oignon mais tant pis... Pour les puristes j'ai aussi sauté d'étape de cuisson des saucisses dans l'eau bouillante. L'opération est là principalement pour les dégraisser et pour éviter que la viande ne se délite trop par la suite, ce qui pour le premier aspect n'était pas le cas de mes saucisses.

En effet à la maison nous avons tenté la recette en version "saucisse locale" faute d'avoir des vraies saucisses réunionnaises. Le goût est différent et si vous trouvez la V.O. je vous conseille de la choisir (et de diminuer la dose de piment). J'ai eu l'occasion de goûter la préparation avec des saucisses fumées, c'est très bon 
aussi


Rougail saucisses (pour 2 personnes)
3 grosses saucisses 
4 tomates bien charnues de type cornue des Andes
1 gros oignon
1 gousse d'ail 
1 branche de thym
2 cc de curcuma
1 grosse pincée de piment fort 
1 pincée de sel
Huile d'olive (même si c'est une autre liberté que je prends :-) 

Hacher grossièrement l'oignon et écraser l'ail. Peler les tomates en les passant préalablement quelques secondes dans l'eau bouillante puis retirer les pépins et les couper en petits cubes. Couper les saucisses en tronçons assez épais. 

Dans un faitout, faire revenir les saucisses avec quelques gouttes d'huile. Une fois qu'elles sont un peu dorées, ajouter l'oignon et le piment. Faire cuire ainsi pendant 2 minutes puis ajouter l'ail et le curcuma. Bien mélanger le tout et laisser cuire encore 1 bonne minute. Verser les tomates dans le faitout, y déposer la branche de thym, saler et laisser cuire à couvert pendant environ 15 à 20 minutes, le temps que les tomates aient bien réduit et forment une sauce épaisse. 

Une fois cuit, éteindre le feu, retirer la branche de thym et servir avec du riz blanc. 



------------------------------


Et pour retrouver toutes les recettes des copines, c'est par ici : 


18 commentaires:

  1. Un délicieux plat dans lequel je ne me suis encore jamais lancée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors vas-y, c'est super simple et délicieux :-)

      Supprimer
  2. Je te trouve un brin anarchiste dans ta recette quand même. Toutes ces libertés là ouh ! :-)
    Cette semaine j'ai découvert les saucisses fumées VG = A moi le rougail saucisses hi haaaaa ! Merci biquette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi ! Oui tu as vu, une vraie rebelle :D
      Tu me rends bien curieuse avec tes saucisses végétar(l)iennes fumées, il va falloir que je goûte :-)

      Bises

      Supprimer
  3. Le rougail saucisse un de mes plats fétiches ! Le tien m'a l'air parfait ! Pareil que toi, je ne fais pas cuire les saucisses à l'eau avant ... oh la la de vraies aventurières j'te jure ! Des bisous biquette.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Marine :-)
      Tu me fais trop rire :D c'est vrai que nous sommes des aventurières en puissance ;-)

      Bises

      Supprimer
  4. Faut vraiment que je me lance dans ce plat! Il me donne trop envie!

    RépondreSupprimer
  5. Mon problème avec ce plat, c'est que je n'arrive pas trouver la bonne saucisse !!! mdr !! c'est pas évident ici !! Mais bon ,la prochaine fois, c'est moi qui m'invite. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui moi j'adapte à la mode locale ;-)
      Mais je pense que cela se trouve dans la région puisque j'en ai déjà mangé ici... Reste à savoir où.

      Supprimer
  6. J'adore je m'en fais souvent!!! Hum ça me donne envie d'en refaire.

    RépondreSupprimer
  7. j'adore ça, mais bouillir les saucisses avant non ça je n'y arrive pas, ici c'est à base de saucisses rôties, je n'aime rien qui soit bouilli, à part les pâtes :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et le riz ;-)
      Je suis un peu comme toi... Je fait colorer les morceaux pour la blanquette alors les saucisses... ;-)

      Bise

      Supprimer
  8. Une belle interprétation! Bravo Gabrielle!
    Blanchir les saucisses sert effectivement à avoir un plat moins gras donc plus digeste. A servir impérativement avec des "grains" lentilles, haricots rouges ou pois du Cap, cuisinés à la créole et surtout, surtout! un rougail de tomates pour relever le tout!
    Oui, à la Réunion, "l'île intense", on aime quand ça chauffe!
    Dire que c'est le plat que je cuisine le plus souvent et qui n'est toujours pas sur mon blog...Je mélange saucisses fraîches et fumées pour ma part; une liberté gourmande personnelle...
    Qui a lancé cette semaine créole que je vois fleurir partout pour mon plus grand plaisir?

    Belle fin de journée Gabrielle!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est marrant parce que pour ma part c'était un plat que j'adorais pour l'avoir mangé en différentes occasions (toujours en métropole pour mon plus grand regret ;-) mais je ne pensais pas pouvoir faire quelque chose de voisin ici (mes ami(e)s réunionnais avaient tous les saucisses adéquates ^_^).

      J'attends avec impatience que tu publies ta version. Le mélange des deux types de saucisses doit rentre tout ça bien délicieux :-)

      Bises

      Supprimer
  9. Et bien et bien ! Je n'avais pas commenté "le rougail saucisses de Nath" !!!! LOL !
    Il était temps que je m'en rende compte !
    Bon, depuis novembre 2015, la recette a pris aussi place sur le 2ème blog, ouf ! ... Et sinon je voulais dire que j'ai super faim du coup ! ... ET ... j'ai des VRAIES saucisses dans mon congélateur ohohoh ... Quelque chose me dit qu'il y a de la saucisse dans l'air ... Et dans les assiettes ...

    Bon app' Biquette :* ! Et merci pour ton titre "le rougail saucisses de Nath" qui m'a bien fait rire ^_^.

    Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. It's never too late ;-) Je suis contente que le titre te fasse sourire mais après tout... c'est vrai.

      Grosses bises

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...