lundi 21 décembre 2015

La Gubana, Brioche de Noël typique du Frioul


En cette fin de mois de Décembre, la Battle food revêt ses habits de fêtes et prend les couleurs de Noël pour cette 38ème édition. 

Organisée par Gabrielle (c'est rare mais j'ai un peu l'impression de me parler en disant ça ^^) du très beau blog LaLaLa Cuisine le thème est magique est festif : 

"Du rêve sur toutes les tables"

En plus de notre prénom, nous partageons visiblement avec Gabrielle notre âme d'enfant une fois passé la vingtaine (enfin la vingtaine + 10 en ce qui me concerne). Il fallait du rêve sur la table et transporter nos hôtes ailleurs. Chose faite au moins pour le dernier des deux éléments puisque je les envoie directement... En Frioul

Le dessert que j'ai choisi pour illustrer ce thème a été - avant de devenir une partie du rêve - une petite obsession personnelle. Depuis le jour où un ami frioulan m'a fait goûter à ce gâteau typique de Noël (mais aussi parfois de Pâques) je n'ai eu qu'une envie : pouvoir le faire moi-même ! 
Ce dessert du Frioul reste relativement peu répandu - et parfois même peu connu - en dehors de sa région d'origine... à tort d'après la gourmande que je suis. Comme son cousin le panettone, il s'agit d'une brioche farcie de fruits confits et de raisins secs. Mais la gubana contient un défit supplémentaire pour les pâtissiers amateurs dont je fais partie : la farce est compacte et contient - en plus des éléments précédents - beaucoup de fruits à coques (noix, amandes et noisettes) et de gras... pas forcément évident de faire lever une pâte roulée dans ces conditions. 

Et pourtant un peu de chaleur, beaucoup de patience et un peu de confiance dans sa pâte donnent des résultats parfaits. J'ai essayé trois recettes différentes et je vous livre ici celle qui reste selon moi la meilleure. Pour beaucoup d'aspects, c'est un peu un mélange des trois car toutes contiennent de bons conseils mais la farce correspond au goût à un ajustement personnel (il n'y a pas d'amande amère par exemple). 

C'est assez long à faire, un peu fastidieux (c'est aussi ce qui explique que la grande majorité des frioulans l'achète toute faite) mais c'est véritablement délicieux. Si vous êtes allés à Trieste ou dans la partie extrême est de la région, vous avez certainement vu une brioche identique mais portant le nom de putizza (ou putiza)... D'un oeil extérieur, c'est à quelques détails près la même chose. On met seulement plus souvent du chocolat dans cette dernière mais elles ont presque la même saveur et surtout la même forme d'escargot (pas très réussie ici je vous l'accorde). 

Petite gourmandise réservée aux adultes et à consommer avec modération : vous pouvez imprégner légèrement votre part de gubana d'un peu de grappa

La partie rêve et un peu conte de fée, j'espère que vous l'avez avec cette table toute blanche, ces petites plumes d'anges et ces étoiles qui scintillent ;-)  


Gubana (pour 1 très grande ou deux plus petites)
Pour la pâte : 
500 g de farine type manitoba (on en trouve en magasin bio sous le nom de farine pour pizza)
100 g de sucre
100 g de beurre fondu et refroidit 
50 g de lait entier + un peu pour la cuisson
30 g d'huile 
1 oeuf entier
4 jaunes d'oeuf
20 g de levure de boulanger 
le zeste d'une orange ou d'une citron
1 pincée de sel
Pour la farce : 
120 g de cerneaux de noix (soit entre 30 et 40 noix)
90 g d'amandes
70 g de noisettes
50 g de raisins secs
30 g de pignons de pin
2 oeufs
40 g de sucre
25 g de petits biscuits secs
30 g d'orange confite
40 g de confiture (abricot ou prune) ou de miel
1 verre à liqueur de grappa de bonne qualité
1 cc d'extrait d'amande amère (facultatif, c'est un ajout personnel)


24 heures avant la cuisson, préparer le petit levain. Mettre dans un saladier 160 g de farine et la levure de boulanger. Ajouter le lait tiéde et mélanger jute ce qu'il faut pour obtenir un petit pâton. Laisser lever au chaud et à couvert pendant toute la nuit. Mettre les raisins secs dans un bol et les couvrir avec la grappa. Laisser reposer au frais recouvert d'un film plastique et en mélangeant de temps en temps. 


Le lendemain, reprendre le pâton et le mettre dans un saladier contenant le reste de la farine. Ajouter le beurre, l'huile, l'oeuf et les jaunes, le sucre, le zeste et dans un petit coin éloigné du petit levain, le sel. Mélanger le tout et pétrir le tout énergiquement (si vous avez un robot avec un crochet pour le pain, c'est beaucoup plus simple) jusqu'à obtenir une pâte homogène, souple et bien élastique. Beurrer un grand saladier, la déposer dedans et la laisser lever au chaud et à couvert jusqu'à ce qu'elle double de volume (il faut compter au moins 3 heures). 

Préparer la farce. Écraser les biscuits secs et couper très finement l'orange confite. Hacher grossièrement les noix, les amandes, les noisettes et les pignons. Le plus adapté reste le blender pour avoir des morceaux très fins et d'autres plus gros lors de la dégustation. Verser les fruits hachés dans un saladier et ajouter les raisins avec le reste de grappa, les biscuits, l'orange confite, les œufs, le sucre, la confiture ou le miel (je préfère personnellement la confiture) et l'extrait d'amande amère. Bien amalgamer le tout pour obtenir une farce humide mais pas trop compacte. Elle doit pouvoir s'émietter facilement. 

Reprendre la pâte, la dégazer et la diviser. Étaler la pâte au rouleau à pâtisserie de manières à obtenir un grand rectangle (la pâte doit être fine mais ne doit pas casser). Disposer la farce à l'intérieur de ce rectangle et le rouler en partant d'un angle (pas comme une bûche donc mais bien en biais. Beurrer généreusement un grand moule à manqué et rouler la gubana en forme d'escargot avant de la disposer à l'intérieur du moule et de la laisser à nouveau lever pendant 30 à 45 minutes. 

En général on recouvre la gubana d'un glaçage à base de blanc d’œuf battus et d'un peu de sucre mais je préfère ajouter un peu de lait et la recouvrir de sucre glace une fois refroidie. 

Préchauffer le four à 180° puis enfourner 40 minutes. Si la gubana dore trop vite sur le dessus, la couvrir avec un peu d'aluminium. Une fois qu'elle est cuite, la sortir du four et la laisser refroidir avant de la démouler. Elle est encore meilleure consommée le lendemain donc je vous conseille d'attendre un peu :-) 


NOTE : 
Pour une version sans alcool de ce dessert, vous pouvez tout à fait remplacer la partie alcoolisée par un simple sirop de sucre très léger.  

J'ai légèrement modifié les proportions de la farce par rapport à la recette d'origine. En réalité, cela a peu d'importance puisque chacun peut avoir sa recette et surtout elle se fait un peu "a occhio" c'est-à-dire à la louche ;-)  

Pour simplifier le travail de votre pâte, vous pouvez aussi tranquillement retirer les zestes et les ajouter à la farce. 



------------------------------


Et pour retrouver toutes les participations, c'est par ici -->
lalalacuisine – keskonmangemaman  – nietzsche paillettes et sac a main – envie d’une recette végétarienne? – encore une lichette – chammy – les trois madeleines –  bistro de Jenna – by ACB for you – marmotte cuisine –par faim d’arômes – pourquoi je grossis – cooking bon appetit – celinblog – Mel en cuisine – aux délices de Vany – le p’tit grain de sucre – mon bonheur gourmand – jaune moutarde – cuisine & décoration by Maria –Emilie sweetness – complètement meringuée – la médecine passe par la cuisine – pink teaspoon – Gourmette Panda – Un zeste gourmand – Poivré Seb – A french girl cuisine – une abeille en cuisine – Rosa culinaire –framboises & bergamote – Petite cuillère et charentaises – Passion culinaire – Les Cookines – Madeleines et plumes d’autruches –  Un petit oiseau dans la cuisine – Délits sucrés – pas de chichi dans ma cuisine –Pix’Elle(s) cuisine(nt) – Quelques grammes de gourmandise – le blog de Cata – une maman puissance 4 –craquounette avenue – Au fil du thym – Toque de choc –  Platapons – Miss Tchiiif – La délicieuserie




35 commentaires:

  1. Oh la la tu vas me faire craquer !
    En plus c'est une découverte pour moi et comme je suis fan de brioches ..
    très bonnes fêtes de fin d’année à toi
    Bises
    Valérie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis ravie ! Moi aussi j'adore les brioches mais j'en fais assez rarement ^^

      Bonnes fêtes à toi aussi !

      Supprimer
  2. Juste magnifique , on en avait parlé et j'avoue que ton résultat me fait baver sur mon clavier, et la table est vraiment féérique en blanc et doré

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Hélène ! C'est vrai que tu m'as vu en pleine crise "gubanesque" ^^
      Le résultat n'est pas encore parfait mais je m'en approche ;-)

      Grosses bises

      Supprimer
  3. C'est magnifique ce gâteau! Merci pour la petite histoire car je ne connaissais pas du tout ce dessert traditionnel. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour ton petit mot Diane :-) bises

      Supprimer
  4. J'adore ce genre de brioche et ta patience à été récompensée! Bravo !

    RépondreSupprimer
  5. Yes !!! Merci pour cette gourmande découverte Biquette Gab !

    RépondreSupprimer
  6. Que de travail bravo ! Et le résultat est à la hauteur ! Tes photos sont magnifiques !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Ça aura été la recette challenge ces deux dernières années ^^

      Supprimer
  7. Je ne connaissais pas cette brioche, mais au vu de sa garniture elle me plait beaucoup, j'adore les brioches de ce genre, bravo elle est superbe et donne trop envie (j'ai faim là devant mon écran pour tout te dire) ta patience a été récompensé ainsi que ton travail ! je la ferai certainement lorsque j'aurai la cuisine pour moi seule, au calme en janvier....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi ! Merci Vanessa :-) Effectivement mieux vaut avoir un peu de temps devant soit pour s'y mettre.

      Supprimer
  8. Comme Vanessa je ne connaissais pas tu m'as fait découvrir.
    Je te souhaite d'excellentes fêtes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis ravie Sylvie ! Très belles fêtes également.

      Supprimer
  9. Mmh. Sympa et parfaitement de saison, je ne connaissais pas !

    RépondreSupprimer
  10. Oui oui oui, je te félicite à nouveau car cette Gubana n'est certainement pas facile à réaliser ! C'est léger, c'est frais, c'est italien quoi :p (après une bonne pasta al forno et la dinde).
    J'avais déjà repéré tes bougeoirs, je les aime. Passe-leur le message ;-)
    Re-bonnes fêtes Gabrielle :-*
    Graziella

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahah ! Frais et léger sont parfaitement les termes adaptés ^^ non mais c'est comme le panettone à la fin du repas... Ça passe tout seul !

      Mes bougeoirs sont très fiers :-) ils te remercient (je les ai sauvés de la poubelle les pauvres)


      Grosses bises et très bonnes fêtes (light) à toi aussi ;-)

      Supprimer
  11. Je ne connaissais pas ce gâteau mais j'ai très envie d'y goûter :) Merci pour la découverte !! Belle soirée

    RépondreSupprimer
  12. hmmm ! ce doit être excellent avec cette farce ! Les saveurs doivent être très riches !

    RépondreSupprimer
  13. Je confirme à toutes et tous cette brioche a bercé mon enfance et elle est délicieuse ! C'est un peu ma madeleine de Proust et ma quête pour en avoir date de nombreuses années. Hormis les voyages à Udine tous les 3 ou 4 ans je n'en trouvais pas en France jusqu'à cette année dans une épicerie italienne de la banlieue de Lyon !! Alléluia ! J'ai essayé cette recette et je pense que c'est ce qui se rapproche le plus mais assez long et fastidieux. Mais la récompense en vaut largement la chandelle...à vos fourneaux!! Ps le mieux est tout de même d'avoir un point de comparaison avec une gubana du pays

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Votre message me va droit au cœur :-)

      Je confirme qu'il vaut mieux en avoir goûté une "vraie" avant de se lancer, ne serait-ce que pour avoir une idée de la consistance et du goût de la farce. Et puis avec un peu de grappa frioulane c'est vraiment meilleur.

      Mandi ! :-)

      Supprimer
  14. hummm comme c'est bon , beau et superbement presenté
    merci pour cette bonne recette encore
    JOYEUX NOËL
    bisous
    Rosa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Rosa ! Très belles fêtes à toi aussi !

      Supprimer
  15. Quel travail!!! J'ai été regarder un peu sur google ce qu'etais la gubana car je ne connaissais pas du tout, je peux donc en toute honnêteté te dire que c'est très reussi!! Bravo!! J'espère avoir l'occasion d'en goûter un jour! Merci pour ta participation Gabrielle (moi aussi j'ai l'impression d'être schyzophrène quand je dis ça^^). Joyeuses fêtes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Gabrielle ! Je te rassure la gubana reste relativement méconnue puisqu'elle correspond à une zone géographique peu étendue :-)

      Très belles fêtes à toi aussi et encore merci pour ce joli thème.

      Supprimer
  16. Ahah ! toi aussi en mode gâteaux italiens... Ta gubana a l'air d'être une tuerie !

    RépondreSupprimer
  17. Je connais pas du tout la gubana, j'aime beaucoup son petit nom en tout cas!

    RépondreSupprimer
  18. Encore une superbe découverte, ta farce est à tomber, moi qui adore les fruits secs !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...