dimanche 12 janvier 2014

Gnocchetti sardi al Sugo di Carciofi sardi /// Gnocchetti sardes aux Artichauts sardes

Je m'en suis déjà confessée, il y a un "légume" que j'aime par dessus tout, c'est l'artichaut. Je mets des guillemets pour la bonne et simple raison que l'artichaut est en réalité... un chardon. Et celui dont je vais vous parler aujourd'hui l'est à plus d'un titre.

L'ingrédient principal de la recette du jour - en dehors des pâtes bien sûr - c'est l'artichaut épineux de Sardaigne. Un artichaut à la chair tendre et parfumée mais qui comme son nom l'indique est épineux. En le prenant à pleine mains, on fait tout de suite le lien avec les chardons... ça pique, et pas qu'un peu ^_^
La sommité de chaque feuille est ornée d'une belle épine bien méchante ! Mais le jeu en vaut la chandelle, croyez-moi.

La recette que je vous propose est toute simple (pas de préparation ni d'ingrédients compliqués) mais requiert seulement un peu de dextérité pour nettoyer les artichauts... Mais si vous ignorer comment faire vous pouvez soit lire le début de cette recette où je l'explique, soit aller voir la vidéo de ma copine Sophie du blog La Conque d'Or qui vous montre comment faire.

Le format de pâtes, des Gnocchetti sardes se marient parfaitement avec cette sauce. Mais pour avoir essayé, vous pouvez aussi l'utiliser avec des gnocchi de pomme de terre, c'est délicieux !


Gnocchetti sardes aux artichauts (pour 4 personnes en primo ou 2 en plat unique)
250 g de gnocchetti sardi
5 artichauts épineux de Sardaigne {à défaut, des artichauts poivrades}
3 CS d'huile d'olive
1 petit oignon émincé
1 gousse d'ail hachée
1 citron {pour empêcher les artichauts de noircir}
2 CS de parmesan {facultatif}
Sel
Poivre

Nettoyer les artichauts comme indiqué ICI. Les hacher finement. Dans une poêle anti-adhésive, faire chauffer l'huile d'olive puis cuire à feu doux l'oignon et l'ail hachés. Lorsqu'ils sont devenus translucides, ajouter les artichauts, saler, poivrer et laisse cuire une bonne vingtaine de minutes en ajoutant 1/2 verre d'eau. Si la préparation est trop sèche, il est nécessaire de rajouter un peu d'eau (1 CS à la fois). 

Pendant ce temps, faire cuire les pâtes dans un grand volume d'eau bouillante salée. 

Lorsque les artichauts arrivent en fin de cuisson (il faut les goûter, ils doivent être tendres), corriger l'assaisonnement puis ajouter le parmesan. Égoutter les pâtes une fois qu'elles sont cuites puis les ajouter et bien mélanger. Servir immédiatement. 


14 commentaires:

  1. Ciao, j'adore ta recette, simple (à part le nettoyage des artichauts ;-) à propos merci beaucoup pour le lien), savoureuse et bien appétissante. Avec des gnocchetti (qu'ici en Sicile on utilise peu) je gouterai volontiers...Merci et bon dimanche!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ciao !

      C'est qu'elle est parfaite ta vidéo, elle vaut toutes les explications écrites du monde :-)

      C'est vrai que les gnocchetti, c'est vraiment typique de la Sardaigne. Pour les courageux, on peut les faire soi-même. Il suffit d'avoir un rigagnocchi (même si traditionnellement, ils sont "roulés" dans des paniers en jonc du nord de l'île) et c'est plutôt simple ;-)

      Bises et très beau dimanche à toi aussi !

      Supprimer
  2. Très belle assiette bien appétissante !!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  3. délicieux ce plat, y'a tout ce que j'aime dedans !!
    bises, bon debut de semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, j'aime beaucoup les artichauts :)

      Bises et bonne semaine à toi aussi !

      Supprimer
  4. Très belle recette de pâte !! Et les artichaud c'est tellement bon. Bises

    RépondreSupprimer
  5. Si tu aimes les artichauts, n'hésite pas à découvrir aussi le topinambour!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un produit que j'aime beaucoup et qui n'a pas volé son surnom ;-)

      Je pense que je vais tester ta recette mais avec de l'huile de truffe :-)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...