mardi 13 septembre 2016

Maritozzi Romani {Brioches farcies comme à Rome}


S'il y a une chose qui me manque lorsque je suis en France, ce sont bien les petits-déjeuners au bar comme je peux les faire en Italie

Il faut dire que de l'autre côté des Alpes c'est une véritable institution. Nombreux sont les italiens qui travaillent et profitent du chemin vers le bureau pour s'arrêter au bar. Un café - ou mieux un cappuccino puisque celui-ci ne se consomme en général qu'au petit-déjeuner - et une pasta (qui signifie aussi petite pâtisserie ou viennoiserie en italien ^^) et c'est parti ! 

On peut manger un cornetto, un bignè (un chou contrairement à ce que son nom indique) ou un beignet aux noms régionaux variés mais aussi une briochePrononcée "brioche" avec un joli "r" qui roule, on en trouve un peu partout dans la botte (attention, au nord on désigne souvent toutes les viennoiseries sous ce mot... je l'ai appris à mes dépends ;-)

Celle que je vous propose aujourd'hui arrive tout droit de Rome. Cette gourmandise - il s'agit d'une brioche farcie à la crème fouettée - est un classique du petit-déjeuner romain aux origines fort anciennes puisqu'on lui attribue comme ancêtre un petit pain contenant du beurre, des raisins secs et du miel que l'on mangeait sous la Rome antique. Au Moyen-Age, il devient un dessert de Carême et la pâte se garnie alors de différents fruits confits et de pignons (pratique un peu étrange au regard de la période de l'année mais j'ai cru comprendre que cette version était à l'huile et donc sans œuf ni lait).

Par la suite, il a acquis son petit nom rigolo puisque marito c'est le mari en italien. La légende veut qu'il soit offert dans les siècles passés par les fiancés à leur promise le premier vendredi de mars, souvent avec un petit quelque chose caché à l'intérieur. Il appartient à tel point à la culture populaire romaine que le maritozzo apparaît à plusieurs reprises dans les Sonetti romaneschi de Gioachino Belli avec une mention spéciale pour la comparaison grivoise présente dans le sonnet intitulé Er padre de li Santi ^^

Au cours des siècles et en fonction des zones - c'est quelque chose que l'on trouve également dans les Marches - ce petit pains a connu beaucoup de variantes. Celle que je vous propose est la plus diffusée à Rome pour le petit-déjeuner mais on en trouve aussi beaucoup sans crème à l'intérieur et avec des raisins secs dans la pâte. 

Ici, j'ai également augmenté la quantité de miel... puisque c'était l'ingrédient que Magali de Saveurs et lectures m'avait attribué pour ce défi Chut sur le thème de la boulange. J'ai mis beaucoup de temps à trouver une idée avec du miel et il y a deux raisons à cela : 1- il fallait une recette qui ne soit pas française et la cuisine que je connais le mieux reste celle italienne 2- le concept de boulangerie est bien différent en Italie. Il n'y a que très peu de fournils qui font aussi boutique et le pain a souvent une place moins importante que chez nous... pour des motifs assez évident ;-)

L'idée m'est venue tout simplement en mentionnant les maritozzi dans un autre article sur la cuisine romaine... Comme quoi il est parfois bien inutile de chercher ! Cet ingrédient m'aura donné du fil à retordre mais fort heureusement le résultat est délicieux ;-)


Maritozzi (pour 10 pièces)
370 g de farine T65 + un peu
220 g de lait entier
15 g de levure de boulanger
50 g de beurre mou coupé en dés 
50 g de sucre
50 g de miel (de préférence d'oranger)
1 œuf battu 
le zeste d'une demi orange (facultatif)
100 ml d'eau
75 g de sucre
200 g de crème fleurette (+ 40 g de sucre glace si vous souhaitez la sucrer)
du sucre glace pour la décoration

Faire tiédir le lait dans une petite casserole puis l'ajouter à la levure de boulanger émiettée dans un bol en y intégrant une petite cuillère de sucre. Laisser reposer une dizaine de minutes, le temps que des petites bulles se forment sur le dessus.

Dans un saladier, verser la farine et le sucre en formant un creux au centre. Y ajouter l’œuf battu, le miel et éventuellement le zeste d'orange. Mettre le lait contenant la levure au centre puis commencer à travailler la pâte avec le dos d'une cuillère en bois. Lorsque la pâte se forme, la transférer sur le plan de travail fariné et travailler jusqu'à obtenir une pâte très souple et homogène. Incorporer ensuite petit à petit le beurre en le faisant morceau par morceau. Il faut obtenir une pâte assez humide et molle dans les mains. En fonction de l’absorption par votre farine, il pourra être nécessaire d'en ajouter un peu. 


Remettre la pâte dans le saladier préalablement chemisé de farine puis laisser reposer couvert d'un torchon propre dans un lieu tiède. La pâte doit au moins doubler de volume donc en fonction de la température, compter 1h30 à 2 heures. 

Recouvrir la plaque du four de papier cuisson. Transférer la pâte sur le plan de travail et la diviser en 10 morceaux d'un poids de 80 à 100 grammes. Former les petites brioches en leur donnant une forme d'ovale un peu allongé. Disposer les sur la plaque du four (normalement vous devrez faire deux fournées) et laisser lever au chaud et recouvert de papier film pendant encore 1 heure. Le papier film doit être très lâche afin de ne pas empêcher les brioches de lever. 

Préchauffer le four à 180° puis une fois chaud, enfourner les maritozzi pendant 15 minutes, le temps qu'ils soient bien dorés sur le dessus.

Pendant ce temps, préparer le sirop. Mettre les 100 ml d'eau et les 75 g de sucre dans une petite casserole et faire chauffer à feu doux le temps que le sucre soit dissout et que la consistance soit bien sirupeuse.

Sortir les maritozzi du four et les badigeonner immédiatement de sirop (vous pouvez être très généreux en passant plusieurs couches ^^). Les laisser ensuite reposer jusqu'à refroidissement.

Juste avant de servir, monter la crème fleurette en chantilly (en crème fouettée en réalité puisqu'elle n'est pas sucrée). Entailler les maritozzi en deux dans le sens de la longueur et les farcir de crème fouettée. Saupoudrer de sucre glace et servir. 



NOTE : 
Si vous le souhaitez, vous pouvez tout à fait réaliser une crème chantilly, le résultat sera seulement un peu plus sucré au goût mais tout aussi délicieux :-)







76 commentaires:

  1. Oh la la... elle est super gourmande cette brioche !

    RépondreSupprimer
  2. Cela doit être réellement délicieux ! Belle journée

    RépondreSupprimer
  3. oh my god, ça c'est de la gourmandise!!!!! bisous bisous

    RépondreSupprimer
  4. Wouhaouuuuuu. J'en veux une .... pour le gouter ;) elle est absolument sublime

    RépondreSupprimer
  5. je ne connaissais pas mais j'en prendrai bien pour le petit déjeuner !

    RépondreSupprimer
  6. Oh comme elle est belle ces petites brioches farcies... je veux dire ces maritozzi! Elles me fontt un peu penser aux semlor suédois niveau aspect (recette sur mon blog si tu es intéressée). Ah, et je suis entièrement d'accord avec toi concernant le petit déjeuner au bar, j'adore. Avec un café s'il vous plaît!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Totalement ! Je n'avais jamais fait le lien mais tu as raison. Le goût est différent mais l'esprit est là :-)

      Supprimer
  7. Hummm je te pique ta recette pour la faire jeudi!!! Ces petites brioches farcies vont avoir un franc succès auprès de mes gourmands!!!!
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pfiouuu que c'était bon!! il n'en reste plus!!! Tout le monde a aimé à la maison, même la voisine !!!
      Je posterai la recette bientôt mais je te ferai un petit signe...
      Encore un gros MERCI!!!

      Supprimer
    2. Ça me fait extrêmement plaisir Chris ! Belle fin de journée

      Supprimer
  8. Mmmm!!!!
    Tes brioches donnent envie d'y croquer dedans 😋
    Merci bcp pour ta participation (A' Mag' Table)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un peu risqué... tu risques de mettre de la chantilly partout ;-)

      Supprimer
  9. Alors là Gabrielle, rien ne va plus ! Tu ne peux pas me mettre ça sous le nez l'air de rien ! On se voit samedi tu as dit ? Avec des maritozzi donc ;-) bises, Sandra

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahah ! ça risque de coller un peu dans mes poches mais sur le principe je suis pour le partage du maritozzo

      Supprimer
  10. Oh la la !!! Que ça a l'air bon !!!!!

    RépondreSupprimer
  11. Mamma mia! Alors là, je succombe direct!! Ca a l'air tellement tentant en photo et puis de la crème, du miel et de la brioche, c'est parfait pour se réconforter cet hiver au fond du plaid!! :D Je la garde dans mon tableau de recettes d'hiver (oui là tout de suite avec 35°c, j'ai juste envie d'un jus frais LoL). Merci pour cette nouvelle découverte culinaire Gabrielle! :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'étonnes... j'ai eu un mal fou à monter la crème fouetté tant il fait chaud !

      Supprimer
  12. Gabrielle, c'est tout simplement démoniaque! Et gourmand, bien sûr! Et c'est aussi une très belle découverte pour moi! Merci! et bonne soirée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Cécile ! ça m'a rarement fait autant plaisir d'être classée parmi les démons ;-)
      Bises

      Supprimer
  13. Je ne connaissais pas et ca m'a l'air bien moelleux! Et avec cette creme Hummm bien gourmand!

    RépondreSupprimer
  14. Elles sont juste magnifiques tes brioches.Contente que mon ingrédient ne t'ai pas trop posé de problème.. Bises. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Mag ! Je dois avouer que tant que j'ai cherché, je n'ai rien trouvé... puis j'ai eu une illumination ;-)

      Bises

      Supprimer
  15. C'est beau... et ça doit être à tomber!

    RépondreSupprimer
  16. Je ne sais que dire... que je bave devant .. ça suffit :D ?
    Une petite merveille Gabie, et comme tu dis que le transport risque d'être collant.. tant pis pour Sandra, moi je ferais le déplacement jusqu'à Limoges :D
    De gros bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi ! Oui la remarque me convient ;-)
      On va faire une version spéciale maritozzi de "Ceux qui m'aiment prendront le train" ^^

      Bises

      Supprimer
  17. Cela a l'air délicieux. L'ambiance que tu décris en Italie c'est exactement celle du Portugal. Que de bons souvenirs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis allée une fois au Portugal (à Porto) mais j'en garde un excellent souvenir ! Sans avoir fait moi même des petits déjeuners au bar là-bas, c'est vrai que la manière de vivre le lieu est beaucoup proche des habitudes italiennes que de celles françaises :-)

      C'étaient les machines à faire du jus d'orange frais qui m'avaient marquées :-)

      Supprimer
  18. Oh la je suis fan! Découverte gourmande fantastique

    RépondreSupprimer
  19. merci pour ce joli voyage dans le temps et l'espace ... bon ayé chuis amoureuse (et comme tu veux toujours pas m'épouser je vais devoir me mettre en cuisine pour réaliser ces merveilles :p ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nan toujours pas :D mais si prépares des maritozzi j'en veux bien un !

      Supprimer
  20. Yum Gabrielle ! Cette briochette a l'air au top du top: 1- elle contient du miel, et j'adoooore le meil, 2- je suis fan des brioche aux fruits secs, 3- Ca me rappelle mes petits-dej au comptoir en Italie et là maintenant je me visualise très bien en train de mordre dans tes petits maritozzi (ah ce nom :p) avec un bon cappuccino! Merci pour le partage de cette recette qui me fait complètement saliver et merci aussi pour la petite histoire :) Plein de bisous et belle journée à toi !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie que le virtuel soit aussi réel pour toi Marie :-)
      Bises

      Supprimer
  21. Hummm! un petit déjeuner parfait! gourmandissime comme je les aime! bonne journée

    RépondreSupprimer
  22. Les préfères de maman, tu m'as fait rappeler de bons souvenirs d'enfance
    Merci pour la recette
    Bisous
    Rosa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh c'est vrai ! J'en suis très heureuse Rosa :-)

      Supprimer
  23. Moi quand je suis partie en Sicile c'est de la glace qu'on y mettait :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiii ! La brioche col tuppo ! C'est largement à la hauteur des maritozzi (peut-être même mieux en été ^_^)

      Supprimer
  24. Je garde ta recette précieusement, tes brioches sont hyper gourmandes!
    Bises
    Lova

    RépondreSupprimer
  25. Ohlala ... qu'est ce qu'elles sont belles tes brioches. Et je suis d'accord pour en avoir tous les matins !!!! Nous aussi à la maison on adore l'Italie et ses merveilles culinaires . bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Fabienne ! Tous les matins, cela risque de devenir lassant tout de même :-)

      Supprimer
  26. Une gourmandise italienne que je ne connaissais pas

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  27. Oh oui jai déjà eu l'occasion de prendre des petits déjeuners comme toi au comptoir en Italie c'est tout une ambiance et avec des petites brioches comme celles que tu as cuisinées ça relève du rêve.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui... et en Sardaigne on peut même s'asseoir à table sans que cela coûte un bras ^^

      Supprimer
  28. Une brioche farcie à la crème fouettée ! Que c'est gourmand ! Je ne connaissais pas du tout, une belle découverte ultra appétissante :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça n'est pas très bon pour les hanches mais c'est parfait pour le moral ;-)

      Supprimer
  29. Une belle recette qui donne envie !
    Bel après-midi à toi
    Bisoussssss

    RépondreSupprimer
  30. Je cherche toujours des recettes en provenance de Rome car j'y vais tous les ans et c'est l'occasion d'illustrer mes escapades. Donc fin novembre, cette recette sera publiée !!! Super appétissante.

    RépondreSupprimer
  31. Oh!! je ne connaissais pas mais ça a l'air bon!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu aimes la chantilly et les brioches, tu devrais aimer :-)

      Supprimer
  32. Elles ont l'ai vraiment gourmandes ces petites brioches que je ne connaissais pas, et dont je vais garder la recette car ça m'a donné envie de goûter, et visuellement elles sont sublimes!!! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gentil Raissa ! Tu verras c’est délicieux :-)

      Supprimer
  33. une délicieuse brioche,
    bon après midi!

    RépondreSupprimer
  34. Ohhhh ça a l'air si bon! Je ne connaissais pas Gabrielle. Bisous et bonne journée!

    RépondreSupprimer
  35. Qui a dit qu'on ne trouvait que des pizze et des pasta à Rome? C'est ultra gourmand ça
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu le dis ;-) et encore ça n'est qu'un petit aperçu ^^

      Supprimer
  36. S'il t'en manque un morceau, ne cherches pas, c'est moi qui aurais croqué dedans !!! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi ! Oh alors je te la laisse en entier Viane :-) Bises

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...