vendredi 27 février 2015

La Purée de Piment... Une sauce qui déménage !

Vous me pardonnerez - je l'espère - pour ce titre mais c'est véritablement ce à quoi la purée de piment me fait penser ! Après le soleil dans une assiette de pâtes, voici la chaleur dans une purée de piment. 

C'est quelque chose que j'ai longtemps consommé tout prêt avant de me lancer dans cette préparation en réalité très simple. En ayant grandi avec un papa grand amateur de cuisine épicée, j'ai toujours eu l'habitude de consommer du piment. Ce que j'ai toujours aimé dans ce produit - au delà du goût bien évidemment - c'est sa présence sous des formes qui sont sensiblement les mêmes dans différentes régions du monde. De la pâte de piment que l'on prépare en Calabre (qui est crue et pour laquelle on égoutte longuement les piments broyés) à la pâte de piment que j'ai rencontré dans la cuisine du Sénégal en passant par celle asiatique, en matière de purée de piment, tutto il mondo è paese comme disent les italiens ;-) 

Les usages de cette purée sont nombreux. Elle fait partie de différentes sauces ou recettes traditionnelles tout autour du monde et on peut aussi l'utiliser pour relever des sauces ou des recettes maisons. Personnellement, j'en badigeonne les poissons blancs que je cuits au four ou j'en ajoute pour relever une soupe un peu fade. Mais libre à vous de l'utiliser comme vous le souhaitez. 

Ici c'est une variante un peu personnelle puisque je la prépare avec de l'huile d'olive alors que la recette que j'ai à la base prévoit une huile plus neutre comme celle de tournesol ou d'arachide. Mais on va dire que c'est la petite touche italienne :-)


Purée de piment (pour un pot)
200 g de piments
3 petites gousses d'ail
1 oignon (facultatif)
3 CS d'huile d'olive 
1 cc d'origan (facultatif, vous pouvez aussi utiliser une autre herbe aromatique)
1 cc de sel

Laver les piments, en retirer le pédoncule puis les couper en gros dés. Couper les gousses d'ail en deux et retirer le germe. Hacher grossièrement l'oignon. Mettre tous les ingrédients en dehors de l'huile dans un blender puis bien mixer jusqu'à l'obtention d'une crème épaisse. 

Dans une poêle anti-adhésive, faire doucement chauffer l'huile d'olive puis ajouter la pâte de piment. Laisser cuire à feu très doux pendant 5-6 minutes. Retirer du feu et laisser refroidir. 

Verser la purée de piment dans un pot parfaitement nettoyé (ou même stérilisé), fermer et entreposer au réfrigérateur.

NOTE : 

Vous pouvez aussi congeler la purée de piment dans des récipients de contenance plus petite et les décongeler au fur et à mesure quelques heures avant de les utiliser. 

13 commentaires:

  1. C'est trop mignon la sauce fait un coeur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un peu le hasard qui a fait ça mais j'ai gardé la photo pour ça :-)

      Supprimer
  2. Ma grand mère calabraise en prépare aussi et j'adore ça. Bravo pour ta réalisation !!
    Bon vendredi, bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certainement sans oignons j'imagine. Il faut dire qu'en Calabre, ce sont les rois du piments ;-)

      Supprimer
  3. E' un ottimo sugo per la pasta, con scalogno al posto dell'aglio e con aggiunta di capperi sotto sale dissalati (fa parte dei miei piatti da dieta dimagrante)

    RépondreSupprimer
  4. sympa de la faire maison du coup je la garde on sait jamais ça peut servir!!! bisous bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est super simple et ça se conserve facilement :-)
      Bises

      Supprimer
  5. Elle doit démanager ça c'est sûr!!!!

    RépondreSupprimer
  6. Une idée très originale, en effet, pour relever un poisson, ça me plait!

    RépondreSupprimer
  7. Hum de quoi relever certains plats ça me plait...

    RépondreSupprimer
  8. j'ai une version différente, une recette que j'ai apprise quand je vivais au sénégal, trop bien aussi
    je garde ta recette je testerais
    bisous !!

    RépondreSupprimer
  9. J'en réalise plusieurs versions chaque année, mon mari adore cela..

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...