mercredi 25 février 2015

Penne Rigate aux Olives noires et à la Poitrine séchée

Comme une envie de tomate... Je ne sais pas vous mais personnellement après quelques mois de froid et de manque de soleil, j'ai invariablement envie de manger des légumes d'été. Heureusement, si les tomates fraîches sont impossibles à trouver en ce moment, la passata en a sauvé plus d'un en plein hiver ;-)
Ce coulis de tomates tout simple, préparé en fin d'été - quand les tomates sont bien matures et pleines de saveurs - sert largement de base aux plats in rosso de la gastronomie italienne à la mauvaise saison. En Italie, on trouve partout des pomodori da sugo, différentes espèces de tomates que l'on désigne ainsi pour leur parfaite adaptation à la réalisation de sauces. En France, j'utilise des Cornues des Andes - un joli nom pour une petite tomate en forme de corne - une variété à la chair dense et contenant peu de grains (c'est parmi celles que produit ma maraîchère celle qui ressemble le plus aux tomates que je consomme en Italie). La préparation de la passata est toujours assez longue mais si vos tomates sont bonnes, vous aurez les arômes du soleil tout l'hiver.  

Du coup, j'ai joué à 100 % la carte du plat ensoleillé ! Passata de tomates et olives noires, pour moi c'est un combo gagnant (et puis le mélange des saveurs me fait toujours penser à la pizza ;-)
Pour accompagner des pâtes, c'est un véritable délice. Chaud et très parfumé, un vrai plat de pâtes d'été... en hiver :-)


Penne aux Olives noires et à la Pancetta (pour 2 personnes)
250 g de penne rigate
1 verre et demi de passata de tomates
50 g de poitrine séchée ou dpancetta 
1/2 cc d'origan séché
1 pincée de piment
1 gousse d'ail hachée
sel

Retirer les noyaux des olives puis les hacher très grossièrement. Couper la poitrine séchée en petits cubes et réserver. 

Porter un grand volume d'eau à ébullition et quand elle bout, saler et cuire les pâtes le temps indiqué sur le paquet tout en remuant régulièrement. 

Pendant ce temps, faire revenir doucement l'ail haché et le piment dans l'huile d'olive. Ajouter ensuite les dés de poitrine séchée et faire revenir 2 minutes, le temps que les petits morceaux dorent. 
Ajouter ensuite la moitié des olives, la passata de tomate et l'origan. Saler et laisser cuire à découvert pour faire réduire un peu la sauce. 

Quand les pâtes sont cuites, les égoutter et les ajouter - ainsi que le reste des olives - à la sauce. Bien mélanger et servir immédiatement. 

17 commentaires:

  1. j'ai le ventre qui gargouille rien qu'à la lecture du titre!!!! gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hihi ! Pourtant l'heure du repas est loin ;-)
      Bises

      Supprimer
  2. Une belle assiette de pâtes comme on les aime à la maison !

    RépondreSupprimer
  3. Ahlala Ça me fait penser que je n'ai pas cuisiné les pâtes depuis longtemps ! Les tiennes ont l'air délicieuses (je ne suis pas objectives quand il s'agit de penne les pâtes les plus appropriées à ""accrocher " la sauce tomate je trouve !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord :-) Il y a un labo à l'université de Parme qui se penche régulièrement sur la question de manière plus scientifique ;-)

      Supprimer
  4. Je ne suis pas fan de pâtes alors je passe mon tour!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne serais par heureuse dans ma cuisine Betty :-)

      Supprimer
  5. Ciao, le genre de plat de pâtes auquel je ne résiste pas! Bisous

    RépondreSupprimer
  6. C'est tellement bon les pâtes, tu nous présentes une bien jolie recette là, merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gentil ! C'est vrai que c'est très bon et surtout ça se prête à plein de recettes différentes :-)

      Supprimer
  7. Moi qui ce soir vais just emanger une pauvre petite soupe, je ne peux que baver devant ton plat de pâtes !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...