mercredi 5 octobre 2016

La Pasta e Ceci de "I soliti ignoti"


Peu de défis culinaires m'auront enthousiasmé autant que cette Bataille foodLa Cuisine Fait Son Cinema

Avec ce thème, Lucie et Ariana de Cosmic tomatoes touchaient en plein mes deux plus grandes passions : la cuisine et le cinéma (l'histoire aussi m'ai j'en ai fait autre chose ^^). J'avais d'ailleurs déjà réalisé quelques recettes tirées de films que j'aimais tout particulièrement comme la sachertorte de Bianca (de Moretti) ou les beignets de tomates vertes du film éponyme. 

Bien évidemment, j'avais une multitude d'idées parmi lesquelles il m'a fallu trier pour n'en retenir qu'une... Comme beaucoup de gens, j'ai mes préférences en matière de cinéma. J'aime beaucoup le cinéma asiatique - j'ai bien pensé un instant aux dorayaki du superbe film les délices de Tokyo - je suis fan de Lynch et je continue d'adorer la Nouvelle Vague. Mais j'ai aussi une vraie passion pour les vieux films italiens (petite je voulais être Monica Vitti... ça n'a pas trop marché ;-)

Comme je vous parle souvent de la gastronomie italienne, je me suis décidée à choisir un film et un plat très représentatifs de l'un et de l'autre (et qu’accessoirement j'adore) : I soliti ignoti et sa célèbre pasta e ceci

S'il y a un classique dans toute la cuisine du sud de l'Italie (et même au centre), c'est bien cette association de pâtes et de légumes secs, la pasta e fagioli (les haricots secs) étant une variante. Il représente tout ce que la cucina povera italienne a de gourmand et de réconfortant.

C'est d'ailleurs son rôle dans le film (auquel elle donne indirectement son titre... ce qui me fait regretter la triste traduction française Le pigeon mais j'y reviendrai). En effet, une équipe de petits malfrats que l'on peu gentiment qualifier de "bande de bras cassés" décide de faire un casse au mont-de-piété en perçant un trou dans le mur à partir d'une maison adjacente... manque de chance, ils arrivent en fait dans la cuisine d'un appartement ! 

Ils sont passablement nuls, passablement dépités et - pour l'un d'entre eux qui passe son temps à vouloir engloutir tout ce qui lui passe sous la main - passablement affamés. C'est alors qu'ils trouvent la fameuse casserole de pasta e ceci, froide mais délicieuse. Et à Mastroianni de conclure : "voler est un métier important, il faut des gens sérieux, pas comme vous ! Vous au maximum, vous pouvez aller travailler!" 

Ce film de 1958 réalisé par Mario Monicelli est un chef d'oeuvre des caper movies et a aussi pour lui son casting plus qu'impressionnant avec notamment le très beau Marcello Mastroianni, Totò, Vittorio Gassman ou Claudia Cardinale. Le titre original du film peut être traduit par "les habituels inconnus", tout simplement parce que celui-ci se conclu par les gros titres des journaux du lendemain annonçant : "Les habituels inconnus volent la pasta e ceci".

Ce film est devenu - en Italie du moins - une référence absolue et sera pour beaucoup je pense à jamais lié au fameux plat de pâtes



Pâtes aux pois chiches (pour 4 personnes)
200 g de pois chiches secs (ou 400 déjà cuits)
200 g de ditalini (ou un autre petit format de pâtes "à soupe")
4 verres de bouillon (ou l'eau de cuisson des pois chiches)

La veille, mettre à tremper les pois chiches (pour au moins 12 heures). 

Le jour de la préparation, les égoutter et les mettre à cuire dans un grand volume d'eau avec la feuille de laurier. Laisser cuire pendant environ 2 heures. Une fois qu'ils sont cuits, saler puis les égoutter. 

Préparer la pasta e ceci (si les pois chiches sont déjà cuits, la recette commence ici ;-)

Couvrir le fond d'un faitout avec de l'huile d'olive puis y mettre le romarin, l'ail pelé et le piment. Allumer le feu et faire cuire à feu très doux. Lorsque l'ail est cuit, ajouter la tomate pelée et la faire cuire 2 à 3 minutes en l’écrasant. Ajouter ensuite les pois chiches et couvrir avec trois verres de bouillon (à partir de l'eau de cuisson des pois chiches ou même l'eau de cuisson seule). 

Laisser cuire 10 à 15 minutes les pois chiches puis retirer le romarin, l'ail et le piment. Écraser (ou mixer) l'équivalent de deux cuillères à soupe de pois chiches pour rendre la préparation plus dense. Verser les pâtes dans la préparation et laisser cuire le temps indiqué sur le paquet en remuant de manière très régulière (cela accroche facilement au fond) et en ajoutant éventuellement le reste du bouillon. 

Servir bien chaud (ou même réchauffé le lendemain... c'est presque meilleur !). 


NOTE : 
La pasta e ceci était dans beaucoup d'endroit un plat du quotidien, mais aussi un plat roboratif que l'on pouvait consommer en période de Carême (c'est le cas plutôt dans le centre de l'Italie). Pour cette raison, elle était servie sans fromage dessus. Mais je vous conseille d'essayer avec un peu de grana ou de pecorino râpé ;-)



By Bistro de Jenna

Liste des participants






68 commentaires:

  1. Une recette italienne savoureuses superbe merci
    Et le choix des vieux films italiens m'étonne point !!!!

    RépondreSupprimer
  2. La grande classe , j'adore la pasta e cecci , ta recette me fait saliver d'avance

    RépondreSupprimer
  3. Tu me donnes faim avec tes pates , J'aime .

    RépondreSupprimer
  4. Oh j'adore cette recette, encore une que je vais faire dès qu'il fera un peu plus froid (quoi que en ce moment, c'est bien aussi!), j'avais justement envie de cuisiner des pois chiches, merci pour cette énième découverte! Bonne soirée, bises Gabrielle (d'ailleurs ce prénom est à l'honneur sur le blog aujourd'hui :-p )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est passé en dessous des 15° de maxi alors je dirais que oui c'est le bon moment ^^ J'espère que tu aimeras :-)

      Supprimer
  5. Réponses
    1. J'ai trouvé aussi la première fois que j'en ai entendu parlé mais c'est délicieux et parfaitement équilibré pour un végétar/lien (autrefois c'était plus une nécessité qu'un choix :-)

      Supprimer
  6. j'adore le cinéma italien, très belle idée et tes pâtes sont très appétissantes
    bisous

    RépondreSupprimer
  7. Aaahh, ça me donne faim cette recette de pâtes :-)

    RépondreSupprimer
  8. Un beau film avec une belle recette, tout est dit, Bravo!
    Bisous
    Lova

    RépondreSupprimer
  9. Marcello Mastroianni!! Je l'adorais, que je le trouvais beau!!!
    Très belle idée de plat, pour un bel hommage
    belle soirée
    Christelle

    RépondreSupprimer
  10. La cuisine italienne fait partie d'une de mes préférée.
    Un bon plat de pâte avec un soupçon de fromage râpé et la vie est belle :-)
    merci pour ce plat Gabrielle :-)
    bisous
    bonne soirée :-)
    sylvie

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour la découverte de ce film et ce plat de pâte qui donne trop envie ! Belle inspiration Gabrielle !

    RépondreSupprimer
  12. J'adore la cuisine italienne et je ne connaissais ni le film ni ce plat. merci pour cette découverte gourmande!
    Bises

    RépondreSupprimer
  13. Ho quel super plat, plein de bonne chose et avec un joli clin d'oeil cinématographique !! Bravo, j'adore!

    RépondreSupprimer
  14. Hummm il sent bon d'ici ton plat, et tu lui donnes une saveur toute particulière avec cette histoire. Je ne connais pas ce film mais tu m'as donné envie de le faire! bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahah ! Vivement les recettes en odorama ;-) Je suis ravie de t'avoir donné envie de découvrir le film, j'espère que tu l'aimeras (lui ou le plat de pâtes ^^)

      Supprimer
  15. Voilà une découverte bien appétissante.!.. bonne journée

    RépondreSupprimer
  16. Très belle recette. Nous sommes tous les deux fans de la cuisine et de la culture italienne alors on a forcement aimé. Lucie a même pensé déjà à faire ton plat ce weekend.
    Merci pour ta participation :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie que vous ayez aimé ! Moi j'ai adoré le thème :-)

      Supprimer
  17. Quelle douce histoire que tu nous conte là...merci pour cette immersion gourmande. Je ne connais pas du tout ce film, mais tu m'as donné l'envie de le regarder et de goûter ce plat :)
    Bisous
    Jen

    RépondreSupprimer
  18. Je ne connais ni l'un ni l'autre donc un GRAND merci pour cette découverte. Toute l'histoire autour donne sacrément envie, et de faire un bon dans le passé pour entrer dans une sale obscure et découvrir ce film, et de déguster ce plat de pâte ! Merci Gabrielle pour ce joli voyage :) Bises et bonne fin de semaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A regarder en mangeant un plat de pâtes ;-) Bises Marie

      Supprimer
  19. C'est sûr que, si on parle de cinéma italien, il y a des pâtes dans l'air. Bon, il faut que je voie ce film (note à moi-même: non seulement vous me rajoutez des recettes mais aussi des films- horrible!) Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi ! Je suis bien comme toi... je viens d'allonger ma liste de films à voir de quelques titres ;-)

      Supprimer
  20. Merci pour le partage ; je ne connaissais pas du tout ni la recette ni le film...jolie découverte. Belle soirée !

    RépondreSupprimer
  21. Une assiette de pâtes bien gourmandes et la découverte d'un film pour moi. Belle soirée

    RépondreSupprimer
  22. Waouh, une cinéphile ! J'ai un petit faible pour Lynch, j'avoue :p
    Très très belle idée que ces pasta e ceci,
    bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :D ouhhh nous sommes faites pour nous entendre Oriane ;-)

      Bises

      Supprimer
  23. Je ne parle pas un mot d'italien mais dès que je vois le nom d'une recette en italien, je succombe ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi ! On s'en fiche de parler l'italien Isabelle... l'important c'est de manger :D

      Supprimer
  24. Mmmh quelle délicieuse recette! Ma grand-mere, italienne, est la grande pro des pasta e fagioli, j'en mange toujours plus qu'un bol quand elle en fait!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le top ! C'est toujours meilleur préparé par les mamies ;-)

      Supprimer
  25. J'adore ce genre de plat de pates super réconfortant et complet

    RépondreSupprimer
  26. merci pour le partage ! bonne soirée

    RépondreSupprimer
  27. Le genre de recettes réconfortantes que j'aime beaucoup <3

    RépondreSupprimer
  28. Vive les pasta italienne, j'en garde encore le goût et pourtant j'ai fait un petit séjour en août....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pasta e ceci en août ! Tu es une warrior Camille ! (ou une italienne ;-)

      Supprimer
  29. Un piatto unico molto appetitoso e salutare!

    RépondreSupprimer
  30. Oh merci pour ce beau plat de pâtes réconfortant en ces temps un peu plus frais d'automne. Et J'ADORE l'allusion au film, très envie de le voir maintenant!! :) Bises et bon week-end à toi!

    RépondreSupprimer
  31. ce film est fantastique !! et ta recette aussi, je comprends que tu sois enthousiasmée !! bisous

    RépondreSupprimer
  32. Encore une merveilleuse assiette de pâtes ! Et merci pour le partage ciné (je suis également une grande fan de Lynch et de ciné asiat entre autre, tu m'as donné l'envie de découvrir le ciné italien plus en profondeur).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça nous fait beaucoup (beaucoup) de points communs tout ça ;-)

      Supprimer
  33. Cuisine (enfin moi j'adore manger mais pas cuisiner ! ), cinéma et histoire nous avons des passions communes. Ta recette a l'air délicieuse, j'adore les pâtes ce n'est donc pas difficile de me convaincre. J'ai bien envie de découvrir ce film aussi... Ah et j'aurai été curieuse de voir ce que Lynch aurait pu t'inspirer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis ravie, j'espère que tu aimeras le film si tu le regardes :-)
      Pour Lynch la première chose qui me viens à l'esprit c'est le poulet de "Eraserhead"... mais ça devient une recette d'Halloween ^^

      Supprimer
  34. C'est gourmand et quand il s'agit d'un bon plat de pâte, je suis toujours partant !
    Bonne journée Gabrielle.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...