dimanche 21 avril 2013

Broyé du Poitou

Le Broyé du Poitou... oui, oui, le Broyé, pas le Baudet du Poitou (un petit âne un peu rasta originaire de cette région). 
Si vous connaissez le Baudet, c'est déjà que vous connaissez de près ou de loin le Poitou. Mais si vous savez ce qu'est le Broyé, alors il y a une chance sur deux pour que vous soyez poitevin ;-)

Ce gâteau, emblématique de la région, tient son nom du fait qu'on ne le coupait jamais au couteau - et c'est d'ailleurs toujours le cas - mais qu'on le cassait, le broyait, afin de pouvoir le partager. Aujourd'hui c'est un gâteau que l'on mange en toute occasion (il est parfait pour le goûter ou même au petit-déjeuner), mais il était originellement un gâteau de fête que l'on proposait à ses voisins et amis dans les grandes occasions. C'est encore le cas aujourd'hui dans beaucoup de mariages où vous trouverez du Broyé au vin d'honneur. 

La recette est presque immuable même si celle que je vous propose ici est aussi dans une version sans alcool, puisque l'on peut avantageusement le remplacer par de la fleur d'oranger. La recette de base, je la tiens d'une voisine de mes grands-parents. Mon grand-père est originaire d'un petit village, Nouaillé-Maupertuis, et c'est là que j'ai passé une bonne partie de mes vacances étant enfant. J'ai le souvenir de cette dame qui arrivait souvent à l'heure du café avec un broyé (ou d'autres douceurs du même genre). Une fois adulte, je lui ai finalement demandé comment on fabriquait le Broyé. Comme beaucoup, elle n'avait pas de recette écrite (c'est un peu le fameux "Combien j'en mets ?" "Boh une poignée comme ça" qui peut parfois faire le malheur des apprentis cuisiniers) et je me suis retrouvée - à mon grand plaisir - embarquée dans un après-midi pâtisserie, après-midi lors duquel j'ai aussi appris à faire les Macarons de Montmorillon, mais ça, ça sera l'objet d'une autre recette ;-)


Broyé du Poitou (pour environ 10 personnes soit 2 broyés)
500 g de farine
250 g de sucre
250 g de beurre mou
1 gros œuf
3 CS de rhum environ (si vous aimez le goût, vous pouvez aller jusqu'à 5) ou 2 CS d'eau de fleur d'oranger
1 pincée de sel

Dans un grand saladier, disposer la farine et la mélanger avec le sucre et la pincée de sel. Former un puits au centre de la farine et y verser l’œuf battu, le rhum (ou la fleur d'oranger) et le beurre mou découpé en dés.  Mélanger rapidement afin d'obtenir une boule de pâte semblable à celle d'un sablé. Laisser la boule au réfrigérateur, recouverte de papier film pendant au moins 30 minutes. 

Préchauffer le four à 180°. Sur un plan de travail légèrement fariné, étaler la pâte afin d'obtenir un rond d'environ 1 cm d'épaisseur. Cela peut être un peu plus en fonction de ce que vous préférez, plus le broyé est épais, plus il restera moelleux. Déposer le broyé sur la plaque du four recouverte de papier cuisson et décorer la surface avec les pics d'une fourchette (traditionnellement, on fait un quadrillage). 

Enfourner le broyé dans le four à 180° pendant au moins 25 minutes. 

Servir sans le découper, mais en le cassant petit bout par petit bout. 

NOTES : 
- Le broyé se conserve très bien pendant une semaine dans une boîte hermétique. 
- Vous pouvez aussi faire des petits broyés (comme ceux de la photo), dans ce cas, il faut diminuer le temps de cuisson de quelques minutes.

8 commentaires:

  1. Bonjour!
    Merci pour la recette, ça me replonge aussi en enfance!

    Lise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Lise, quiconque a passé une partie de son enfance en Poitou se souvient du Broyé :-)

      Supprimer
  2. Ah oui, je connais ! C'est comme les Goulibeurs ! C'est super bon !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est meilleur que les goulibeurs qui sont trop secs. Rien ne remplace le broyé des grands-mères.

      Supprimer
  3. et avec des petits morceaux d'angélique confite, c'est pas mal non plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je n'ai jamais essayé, mais ça doit être deux produits de la région qui doivent bien s'entendre :-)
      Je sais que des gens ajoutent des pruneaux par exemple.
      Par contre, il faut peut être légèrement diminuer la quantité de sucre, mais je vais tenter l'expérience.

      Supprimer
  4. Je suis contente parce que je cherchais à faire un bon broyé et celle-ci est la meilleur recette de broyé que j'ai essayé. Très bien. Patricia

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...