dimanche 9 décembre 2012

Pâtes de fruits pomme coing

Pour moi l'automne, c'est avant tout synonyme de dimanche entiers passés à préparer de la gelée de coings et donc de la pâte de coings. Mais cette année, le cognassier familial n'a quasiment rien donné (trop peu pour faire de la gelée !). Donc avec les deux coings qui me sont revenus, j'ai préparé de la pâte de fruits en les mélangeant avec des pommes afin d'obtenir une quantité suffisante. A la finale, le résultat est très proche au niveau du gustatif d'une pâte de coings traditionnelle car le goût de ce fruit est plus fort que celui de la pomme.
La recette est très simple et nécessite peu d'ingrédients puisque le coing et la pomme contiennent eux même toute la pectine suffisante à la gélification.

Pâte de fruits pomme coing

Pâte de fruits pomme coing 
2 pommes moyennes
1 gros coing
2/3 du poids de la pulpe en sucre (pour moi 250 g)

Passer rapidement les coings sous l'eau et les frotter pour enlever le petit duvet qui les recouvre. Laver les pommes.
Peler les pommes et les coings et retirer le centre contenant les pépins. Enfermer cette partie dans une feuille de gaze en la refermant correctement (c'est là que se trouve le plus de pectine qui va permettre à la pâte de solidifier). Couper les fruits en petits cubes et les déposer dans une casserole avec le sachet de gaze. Couvrir d'eau et faire cuire pendant au moins 45 minutes (la consistance du coing doit être très moelleuse). Une fois cuits, bien égoutter les fruits, retirer le sachet de gaze et les réduire en purée.

Dans une casserole mettre la pulpe des fruits et l'équivalent des deux tiers de leurs poids en sucre. Cuire le tout en tournant de manière très régulière car la pâte tend à brûler rapidement sans surveillance. La préparation est cuite lorsque la pâte se détache de la casserole et forme une masse unique.

Répartir la pâte de fruits dans un moule recouvert de papier sulfurisé sur une épaisseur d'environ 1,5 cm. Laisser sécher à couvert (avec une autre feuille de papier sulfurisé pendant au moins une journée.

Une fois la pâte de fruits séchée, la découper en petits carrés et les passer dans du sucre cristallisé (pour le côté esthétique ou pour les plus gourmands car la pâte de fruits est en elle-même déjà très sucrée).



Note : Il est tout à fait possible de conserver cette pâte de fruits jusqu'à Noël (et ainsi de pouvoir l'offrir). Pour cela, il suffit de bien laisser sécher la pâte et de la congeler sans la découper au préalable. Au moment de la déguster, il suffit de la laisser décongeler 1 heure à température ambiante et de procéder à l'enrobage de sucre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...